Le printemps arabe : Défis et espoir

Publié le par Médias Express

Le printemps arabe : Défis et espoir



A l’initiative, collectif des associations pour la démocratie et les libertés.
Un colloque s’est tenu samedi 23 janvier 2016, à la salle La Palma à Bobigny, sur le thème "le printemps arabe : défis et Espoir".


Cette manifestation, organisée en étroite collaboration avec la coalition d’association une grande rencontre unique en son genre, de nombreuses personnalités se sont réunis pour les mêmes causes : la démocratie, libertés, et justice sociale.
Le « printemps arabe » est un ensemble de contestations populaires, d'ampleur et d'intensité très variables, qui se produisent dans de nombreux pays du monde arabe à partir de décembre 2010. L'expression de « printemps arabe » fait référence au « printemps des peuples ». Ces mouvements révolutionnaires nationaux sont aussi qualifiés de révolutions arabes, de révoltes arabes, ou encore de « réveil arabe », certains vont jusqu’à parler d’une révolution Facebook, d’une révolution Twitter voire d’une révolution des réseaux sociaux et des géants du Net auraient été importants. Avec le recul, le pluriel « printemps arabes » a également été privilégié pour mieux rendre compte de la diversité des mouvements regroupés sous cette appellation.
Le printemps arabe : Défis et Espoir ont été ouverte par une inauguration des photos, suivie d’une longue journée de débats, interventions de nombreuses personnalités présentent, Dc. Moncef AL MARZOUKI ex-président de la Tunisie fondateur du parti, Al-irada.


Cinq thèmes far : le printemps arabe, par Mme Zoé GENOT députée Belge, animé par M. Gilles DEVERS avocat au Bureau de Paris sans oublier M. Abderraouf OUAZZIANI TAIBI président de l’AFD international, Belgique.
Égypte la révolution continue avec un peuple libre et un président résistant, espoir, justice et prospérité, le rôle de la femme dans le printemps arabe et aussi le printemps arabe face au terrorisme et à la dictature.
Se sont succédé et ont été respectivement consacrées à l’analyse puis aux perspectives du "printemps arabe", puis aux témoignages et aux actions à venir des acteurs du "printemps arabe".
Ce colloque avait l’ambition de débattre des enjeux et des espoirs suscités par les révolutions arabes. Les citoyens sont en droit de se poser les questions : est-ce que le printemps arabe a atteintes objectifs ? Pourrait-il y avoir un lien de cause à effet entre le résultat de ces révolutions et ce qui se produit dans le monde aujourd’hui ? Les évènements récents à Paris par exemple ?
La qualité et la diversité des intervenants et des acteurs a permis de poursuivre une réflexion de haut niveau pour mieux comprendre les événements récents survenus dans le monde Arabe et enrichir le débat public.


Après le Printemps arabe, la transition démocratique difficile «Cinq ans après la révolution, le bilan est déplorable et en deçà des attentes du peuple. À l'exception de la liberté d'expression qui s'est souvent transformée en “liberté d'atteinte à la sécurité nationale” dans certains pays.»


R .EL MAHDI
M’Expr
ess

Publié dans politique

Commenter cet article